top of page

La culture du meurtre et du mensonge



Jésus déclare que Satan "a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge". (Jean 8_44)


Nous constatons que beaucoup de médias relaient allègrement les propos mensongers du Hamas, qui fait régulièrement état du nombre de morts liés à la contre-offensive israélienne, répondant au pogrom du 7 octobre.

Comment se fait-il que les déclarations d'une entité criminelle et ivre et toujours assoiffée de sang, soit tenue pour crédible sous nos latitudes?

L'Occident, bénéficiaire de l'héritage judéo-chrétien, s'en est clairement détourné et boit le mensonge comme l'eau du robinet. La nouvelle génération américaine n'est pas en reste et s'abreuve à la même source.

Il n'y a rien de neuf sous le soleil, depuis la nuit des temps. Le Prince de ce monde combat sans relâche le peuple de Dieu, qui constitue pour lui le compte à rebours de sa carrière. L'antisémitisme qui a sévi depuis la dispersion du peuple de Dieu en l'an 135 de notre ère est le même que celui qui a animé un certain Haman, dans le livre d'Esther, ou l'Inquisition catholique et, plus proche de nous, le nazisme. Il s'agit ici ni plus ni moins qu'une rébellion ouverte contre le Dieu créateur de l'univers. On veut gérer Son pays, exterminer Son peuple, et, bien sûr tous ceux qui sont fermement attachés au Messie d'Israël, le Christ, le Fils du Dieu vivant.

L'Histoire nous montre que tous ces efforts n'ont finalement abouti qu'à la confusion de ceux qui en ont été les auteurs.

Notre société a tout à gagner à reconsidérer son attitude par rapport à la Parole de Dieu, révélée exclusivement dans la Bible, qui a pour but de la faire connaître. Une question de vie ou de mort... éternelle!

10 views0 comments

Comments


bottom of page