Les martyrs vaudois

Dans sa rubrique « Histoire d’ici » du samedi 14 mai 2016 le 24 heures, sous la plume de François Berger, enseignant et formateur, a fait un tour de l’origine des villes vaudoises débutant par « Saint… ». Parmi ceux-ci, on apprend notamment que Saint-Saphorin (6ème siècle) appartenait à une des familles les plus illustres de la ville d’Autun (F). Il fut, par sont authenticité, un modèle pour la jeunesse de son temps. Un jour que le peuple, en grande partie païen, célébrait la déesse Cybélie, Saphorin témoigna de son mépris pour « des rites dépassés » et refusa de se joindre à la ferveur de la foule. Il fut aussitôt traîné devant les tribunaux. Après une sanglante flagellation, le nouveau martyr fut condamné à mort. Sa mère se rendit près du lieu où devait se dérouler l’exécution. Là, du haut des remparts, cette femme fit entendre à son fils cette exhortation: « Courage, mon fils, courage, la mort nous conduit à la vie. Regardez en haut, mon enfant, regardez Celui qui règne au Ciel ». Fortifié par ces paroles, le jeune chrétien livra sans hésiter sa tête au fer du bourreau. Il avait 20 ans!!!

0 views0 comments

Recent Posts

See All

Nous contacter

CCP / Dons

COMPTE : 12-762002-1    ·    IBAN : CH68 0900 0000 1476 2002 1

2021 © TOUS DROITS RÉSERVÉS