L'Apocalypse et les fléaux à venir

La "cancel culture", le "wokisme", la théorie des genres, l'écriture inclusive et le mariage pour tous, ont transformé notre société, trahissant, de manière plus ou moins consciente, la révolte originelle qui couve contre le Créateur. Nous atteignons ici un point de non-retour, car il sem-ble acquis qu'aucun parti politique connu n'a les épaules, ni une volonté suffisamment affirmée pour inverser la tendance.


La survenue du Covid, avec ses contrôles et ses restrictions au niveau mondial, a exposé les limites de nos démocraties. Ce qui semblait improbable il y a peu - l'émergence d'une dic-tature mondiale sous l'autorité d'un Antichrist contraignant les gens à porter une marque pour acheter ou vendre - apparaît soudainement moins utopique, voire même très proche.


Un futur terrifiant - Après l'exhortation faite aux 7 églises, le livre de l'Apocalypse s'ou-vre sur 3 nouvelles étapes: l'ouverture de 7 sceaux, le son de 7 trompettes puis le déver-sement sur la terre des 7 coupes de la colère de Dieu (Apoc. 16).


Si les fléaux décrits à l'ouverture des sceaux et ceux suivant la sonnerie des trompettes sont loin d'être tristes, celui des 7 coupes couronne le tout. En résumé, un ulcère malin et douloureux frappe les hommes, les eaux de la mer se coagulent comme le sang d'un mort, anéantissant toute vie marine. Idem pour les fleuves et les sources d'eau. Le soleil brûle les hommes, le trône de la bête en revanche se couvre de ténèbres et les gens se mordent la langue de douleur, tout en blasphémant, à cause des souffrances et des ulcères. L'Euphrate s'assèche pour ouvrir la voie aux rois de l'Orient. Les rois de la terre sont rassemblés par des démons en vue de la bataille d'Harmaguédon. Cela se termine par le plus grand tremblement de terre de l'Histoire, qui divise Jérusalem en trois, et fait tomber les villes des nations. Les îles disparaissent et les montagnes s'effondrent. Sans oublier une pluie de grêlons de 50 kg (excusez du peu) qui s'abat sur les hommes, sans toutefois mettre fin à leurs blasphèmes...


Concernant ces fléaux, qui bouleverseront toute la Création et l'humanité déchue, nous pouvons lire que l'ange des eaux affirme que ce jugement est juste, car, pour avoir versé le sang des saints et des prophètes, ils mériteront de boire du sang.


Bien que Dieu ne prenne pas plaisir à la mort du méchant, il faut préciser que le temps de Sa patience, s'il paraît illimité, a une fin. D'une part, l'Evangile a été annoncé depuis la mort et la résurrection du Messie d'Israël. Puis, durant les 7 années de la tribulation à venir, 144'000 serviteurs issus des 12 tribus d'Israël et marqués du sceau de Dieu, rendront un témoignage sans précédent, en compagnie de deux autres témoins, revêtus d'une puissance spirituelle, comparable à celle de Moïse et d'Elie. Et comme si cela ne suffisait pas, il est même écrit qu'un ange ayant un évangile éternel interpellera tous les habitants de la terre.


Il n'y aura pas beaucoup d'excuses pour refuser une pareille offre de grâce, et nous pouvons lire qu'il y aura des conversions. Toutefois, comme pour l'ancien monde, qui périt sous le Déluge, il y aura peu de rescapés des Nations pour débuter la nouvelle ère de grâce et de prospérité promises. Effectivement, Esaïe 13:12 révèle que Dieu rendra les hommes plus rares que l'or fin.


En conclusion, demeurons attentifs et vigilants afin que le Seigneur nous donne la grâce de sauver quelques-uns en les arrachant du feu.* Le matin vient, mais la nuit aussi...

Un cordial shalom à tous

Michel Nowak

Chrétiens Unis Pour Israël

* Jude 1:23



Texte pour CAI quark
.pdf
Download PDF • 114KB

11 views0 comments

Recent Posts

See All